Le Musée Ampère vient de recevoir le label de « site historique de la physique européenne »

A l’occasion du bicentenaire des découvertes d’André-Marie Ampère dans le domaine de l’Électromagnétisme, le Musée Ampère vient de recevoir le label de « site historique de la physique européenne » par l’European Physical Society (EPS « Historic Site »)

Le 6 octobre 2021 la Maison d’Ampère – Musée de l’Électricité est ainsi devenu le 5ème site français labellisé « EPS Historic site ». Serge Haroche, prix Nobel de physique 2012 a été le parrain de la cérémonie de labellisation du Musée Ampère qui s’est déroulée en deux temps. D’abord Serge Haroche lui-même a donné une conférence le matin à l’Université Claude Bernard Lyon 1 réunissant une assistance de plus de 400 personnes. Intitulée « La Lumière Révélée : de la lunette de Galilée à l’étrangeté quantique », comme son livre récemment publié. Serge Haroche a parcouru les découvertes ayant amené à la compréhension actuelle de la nature de la lumière en soulignant en particulier l’importance du dialogue entre développements techniques et théories physiques, ainsi que la quête dans la précision dans les mesures physiques.

 

L’importance des travaux d’Oersted, Ampère, Faraday et Maxwell pour conduire à l’unification de l’électromagnétisme et l’optique ont été particulièrement salués. La conférence a été ouverte par une allocution de Petru Mironescu, vice-président recherche de l’Université Claude Bernard Lyon 1, qui représentait la présidence de cette Université, suivie des allocutions d’Alfonso San Miguel, président de la SAAMA et de la section Rhône de la Société Française de Physique (SFP), de Luc Bergé, président de l’EPS et d’une présentation du parcours et des contributions scientifiques de Serge Haroche par Michel Broyer, fondateur de la Fédération de Recherche André-Marie Ampère.

 

 

 

Dans un deuxième temps, la cérémonie s’est poursuivi en fin de journée au Musée Ampère où une plaque commémorative a été dévoilée par Serge Haroche et Luc Bergé, président de l’EPS. La découverte de la plaque a été précédée par une allocution de François Gerin, président du Comité National Ampère 200 ans et de la SEE  qui a également lu un message de Gérard Mourou, prix Nobel de physique 2018 et parrain de la manifestation « Ampère 200 ans ».

Ont suivi les allocutions de Guy Wormser, président de la SFP, Luc Bergé, Serge Haroche qui a parlé de l’importance d’André-Marie Ampère et de Gabriele Fioni, recteur délégué pour l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes en représentation du Ministère de l’Enseignements Supérieur de la Recherche et de l’Innovation.

 

Ces allocutions ont mis en lumière tout ce que la science et la société doivent à l’immense génie d’André-Marie Ampère. Elles ont rappelé l’importance capitale de la science, et de l’électricité en particulier, pour le futur de notre planète.  Ces interventions ont aussi souligné le rôle fondamental d’un lieu comme la Maison d’Ampère – Musée de l’électricité dans la médiation et la motivation des nouvelles générations pour les sciences et techniques. La cérémonie qui a accueilli une centaine de personnes, comptait avec la présence de Marie-Hélène Mathieu et Karine Lucas représentant la région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que Corinne Cardona, maire de Poleymieux-au-Mont-d’Or qui a souligné l’importance du Musée Ampère. Des représentants du monde académique de Lyon et de St. Etienne, de l’industrie de l’électricité et des nombreuses sociétés savantes ont également participé à cette journée commémorative qui s’est conclue avec un buffet dinatoire dans les jardins du Musée Ampère.

La cérémonie a été organisée par la Société des Amis d’André-Marie Ampère (SAAMA) et par la Société de l’électricité, de l’électronique et des technologies de l’information et de la communication(SEE), qui portent conjointement l’action « Ampère 200 ans », un ensemble de manifestations qui se sont déroulées en 2020 et 2021 avec comme but de sensibiliser le grand public sur l’importance des découvertes d’Ampère et sur leurs applications et honorer la mémoire du grand savant lyonnais.

Etaient également associées à l’organisation la Société Française de Physique, qui avait porté la demande de labellisation, et la Fédération de Physique André-Marie Ampère. Tout naturellement la labellisation du Musée Ampère a été inscrite dans « Ampère 200 ans ».

 

 

Sont également remerciés pour leur soutient dans l’organisation de cette événement la SFP, la FRAMA et le Crédit Mutuel.

Leave a Comment